Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Émois par ci et moi par là

Ce qui me meut

26 Septembre 2011, 23:10pm

Publié par L'instinct des thés et divers

003.JPGIl y a quelque temps j'ai reçu une enveloppe bulle. Je n'attendais rien de spécial et je n'avais rien gagné sur la blogosphère alors que je suis pour le moins gâtée et que je vais bientôt recevoir un DVD car très chanceuse au blogoconcours je suis devenue. Non je n'attendais rien mais j'ai tout de suite reconnu le nom d'une ville et je n'ai plus eu de doute en voyant le nom et surtout le prénom de l'expéditrice ! J'ai ouvert délicatement, j'imaginais au toucher va savoir pourquoi une création en tissu quand le livre m'est apparu. Je ne connaissais ni le titre ni l'auteur (!) j'en suis aujourd'hui très étonnée et je vais lire les autres bouquins de cet écrivain dès que je le pourrai ! Un tour à "Lire en poche" ce week-end... un autre plus tard à la médiathèque je verrai bien !

 

"Le cosmonaute" circulait donc dans la blogosphère et avait quitté son étagère ou la pile sur laquelle il était pour en retrouver une autre. Un petit pas pour le facteur, un grand pas pour la communauté des blogueurs(ses) en tout cas dans la gentillesse et l'amitié virtuelle. Ce livre aurait pu à sa lecture me laisser indifférente mais tel ne fut pas le cas et ça aurait été mal connaître la personne qui me l'a envoyé si il en avait été ainsi. Car je crois qu'elle a compris ce qui me touchait et ce n'est pas par hasard si elle a voulu me faire connaître cet auteur. 

 

J'ai trouvé une critique qui me  plaît je te la copie-colle !

 

 

 

Le cosmonaute,
par Bernard Quiriny

Qui, sinon Philippe Jaenada, peut consacrer 180 pages à la relation d'un accouchement sans lasser une seconde ? C'est sur la douloureuse mais hilarante mise au monde du petit Oscar que l'auteur du Chameau Sauvage ouvre ce quatrième roman où, comme toujours, il est question d'amour, de turf et de détectives. Rien ne manque : le ton Jaenada (badin), les gags Jaenada (irrésistibles) et, bien sûr, l'héroïne Jaenada (Pimprenelle, rencontrée "vers la fin du XX' siècle" lors d'un mariage en Allemagne), bizarre, caractérielle et sublime. La maternité, hélas, transforme l'ange candide en tarée tyrannique: Primprenelle se met à faire le ménage (!), régente bientôt le foyer jusqu'à l'absurde, pousse la jalousie jusqu'à la paranoïa. Et le romancier, insidieusement, de faire basculer la comédie dans le drame : on rigole soudain beaucoup moins et, en descendant page à page dans le gouffre de la névrose domestique, on constate que le plus drôle des romanciers français n'a décidément pas qu'une corde à son arc.

© Bernard Quiriny, Chronic'art (09/02)
 


Je suis d'accord, dans la seconde partie on rit moins mais quand même au début j'ai flippé aussi et à la page 264, en plein récit douloureux il termine un paragraphe par "...comme disent les bricoleurs". Alors là !

 

"Aller faire les courses seul est devenu mon plus grand plaisir. Quelle misère.

..................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................

................................................................. Mais cet après-midi j'ai encore perdu un peu de terrain. L'étau se resserre, comme disent les bricoleurs."

 

Eh bien je peux te dire que quand tu as lu une bonne partie du livre et que tu arrives à la fin, à cette réflexion tu éclates de rire !... même si le fond est dramatique.

 

 

Un style qui m'émeut !

 

DSCN7930

 

Et la pile qui se meut... à mon rythme !

 

Merci Coco 

 

 

Tu connais Philippe Jaenada ?

 

 

Commenter cet article
E
<br /> @ Cla il te plaira j'en suis certaine et je constate que finalement, à part Sophie, cet écrivain n'est pas très connu. Il faut y remédier, lisez-le ;)<br /> <br /> Bisous Clarisse !<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> @ Dimitri c'est un style d'écriture très jovial à lire, une découverte pour moi ! Merci d'avoir aimé le post.<br /> <br /> @ Sophie je me doute que tu n'as pas eu de mal à deviner !<br /> <br /> @ voyelle j'aime les partages et ce livre en est vraiment un pour moi :)<br /> <br /> @ Mimi il te plaira si le copier-coller te parle, c'est vraiment ça !<br /> <br /> @ Margaux je vais regarder si je trouve un de ses bouquins samedi, c'est l'occasion et en plus il va faire beau ! :)<br /> <br /> <br /> @ toutes et à Dimitri je souhaite une très belle après-midi et je vous fais des bises ensoleillées :)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je ne connais pas, mais je prends note =)<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> je ne connais pas mais ça me tente . je vais peut-être aller voir à Lire en Poche ce week-end à Gradignan.en tout cas je retiens bises<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Coucou Evelyne<br /> Non je ne connais pas, je prends note pour me le procurer.<br /> Passe une bonne journée ensoleillée. Gros bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> je ne connais pas du tout...à découvrir alors...ton billet m'interpelle. Merci pour le partage !<br /> belle journée à toi ! bises !<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Avant de lire la dernière ligne, j'avais deviné le nom de l'expéditeuse ! je sais qu'elle aime !<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Je ne connais pas du tout cet auteur mais j'ai très envie de le découvrir après avoir lu ton post. Ce livre est très tentant.<br /> Merci pour cette découverte.<br /> Bises et très bonne journée.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Coucou pyrausta je pense que c'est parce que j'ai parlé d'un livre une fois... je lis en ce moment "une histoire conjugale" traitée différemment et là je ne ris pas, c'est dur ! Mais quelle qu'elle<br /> soit la lecture est un plaisir :)<br /> <br /> Passe une belle journée, bises.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> et bien non je ne connais pas cet ecrivain mais je crois que je ferai un tour à la mediatheque...j'aime quand les genres se melangent,comedie et drame.la petite phrase qui arrive ,l'expression qui<br /> detonne..j'aime ça.c'est ce que je suis en train de vivre avec le roman que je vais bientot terminer.<br /> <br /> En tout cas la personne te connait bien....ce qui est en soi un beau cadeau car qui peut etre sur(e) d'etre bien connue ? Deja par ses proches c'est difficile parfois alors en virtuel....<br /> bises Evelyne<br /> <br /> <br />
Répondre