Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Émois par ci et moi par là

Les insurrections singulières, Jeanne Benameur

17 Novembre 2015, 23:05pm

Publié par Emois par ci et moi par là

"Il y a longtemps j'ai voulu partir"

Ainsi commence ce roman qui est pour moi un coup de coeur. A la fois évasion et introspection c'est un récit intimiste, "Les insurrections singulières" c'est la recherche d'une identité après une rupture amoureuse et la façon dont Antoine va reprendre les commandes de sa vie. Du travail à "Lusine" et les relations familiales si bien décrites jusqu'au voyage qui emportera notre personnage au Brésil c'est aussi une tentative de compréhension du milieu de la sidérurgie sur fond de mondialisation, mais l'occasion surtout d'un voyage initiatique pour un homme de quarante ans qui part à la recherche de sa liberté parce qu'"on n'a pas l'éternité devant nous. juste la vie". Une belle amitié entre deux générations, Marcel le libraire et Antoine l'ouvrier qui n'arrive pas à sortir les mots qu'il a en lui. De l'espoir et de la place pour la littérature à tout âge !

S'il fallait démontrer le pouvoir des mots de l'auteure je citerais ces extraits :

"Tu vois au marché j'ai appris plein de choses. Combien j'ai de clients, moi, sur tous ceux qui achètent au marché ?... même pas dix pour cent ! Ceux-là en plus des carottes et des pommes de terre, il leur faut une épice, le goût de quelque chose d'autre. Ils viennent le chercher dans les livres. Sinon ils savent bien que toutes les carottes du monde, même bio, et tous les steaks, ça ne servira pas à grand chose pour traverser les jours. Dans le livre il y a le décalage. La place pour le désir." C'est Marcel qui parle, le vieil ami !

"J'écris pour tous ceux que j'aime et que je ne connais pas. J'écris pour ceux que je croise dans la rue et qui ne savent pas que sur leurs visages je vois quelque chose de la vie qui passe. J'écris pour les jours de rien. Pour l'obscur des jours de rien. Pour que la vie passe, quand même." J'aurais bien aimé écrire ces quelques lignes... d'Antoine !

"Je veux qu'elle lise, je veux que les mots vivent." Alors tout va bien !

Et moi je relirai volontiers Jeanne Benameur. A vos livres ! Bises

Commenter cet article

Katia 11/02/2016 14:42

Dans ce roman, Jeanne Benameur nous invite à réfléchir sur une chose : le sens de la vie et cela à travers les récits d'Antoine, le protagoniste principal de ce livre.

Marielle 20/11/2015 20:04

ça plait beaucoup !! tu l'aurais peut être deviné, dès qu'il s'agit de voyage ;o)
plein de bises Evelyne
bon week end

Mimi de Bruges 19/11/2015 11:26

Voilà je commence à écrire, les cours sont assez difficiles mais passionnants et j'ai toujours aimé apprendre. Mon "Incipit" ayant eu des approbations je crois que je vais avoir la grosse tête.
Il y a longtemps j'ai voulu partir, voilà une phrase qui me plaît puisque j'étais partie.
Faudrait paraît il que je lise "voyage au bout de la nuit" mais franchement c'est à reculons, le texte que nous avons travaillé ne m'inspire pas du tout, c'est triste et glauque. Mais si tu l'as je suis preneuse.
Je n'ai vu que hier la réponse au précédent message, tu voulais te balader le dimanche. Désolée, car j'étais disponible. Je te dirais quand je pourrais.

Bonne journée, je vois un rayon de soleil.

arlette 19/11/2015 00:20

Je me demande ce que la nouvelle génétion lira (en quantité) .. Lise lit elle? pour moi, j'achète des livres jamais lus....lol
je t'embrasse fort...

Colette 18/11/2015 22:49

Rhooooo !! encore un qu'il me faut !!! j'aime particulièrement le deuxième extrait "J'écris pour les jours de rien. Pour l'obscur des jours de rien." quelle magnifique définition et quelle justesse !
Juste un problème ......j'ai un sérieux retard sur toi en termes d'avancée ^^
Très gros bisous Evelyne !

Evelyne 19/11/2015 00:19

En ce moment j'ai ralenti malgré moi mais je pense que nous sommes tous au ralenti... en revanche le soir je lis jusqu'à ce que mes yeux se ferment et que le bouquin me tombe carrément sur le nez et c'est ce que je m'apprête à faire ^^ Je t'embrasse fort Colette, bonne nuit.

Rose63 18/11/2015 13:52

L'envie de lire
Partir en évasioN
Au travers de mots
Comment soigner cette société
De ses maux ?
mERCI @ TOI POUR CETTE SUGGESTION

Evelyne 18/11/2015 17:43

C'est ça Rose, des mots pour des maux. A lire ou à écrire ! Je t'embrasse fort et tenons nous chaud <3

margaux33 18/11/2015 09:22

l'envie de lire, l'amour des mots ; bises

Evelyne 18/11/2015 11:44

Oui ! Bisous Margaux, à bientôt :)

Laurence 18/11/2015 07:59

Bonjour, l'envie de lire, l'envie d'écrire c'est partir à la découverte des profondeurs de l'âme. J'ai du mal en ce moment de trouver des lectures qui m'emporter vraiment. Bonne journée Evelyne, bisous :o)

Evelyne 18/11/2015 11:46

C'est en lisant qu'on devient liseron <3 Plein de bisous Laurence :)