Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Émois par ci et moi par là

"Partir" de Tahar Ben Jelloun

16 Septembre 2014, 13:58pm

Publié par L'instinct des thés et divers

J'ai lu ce livre en très peu de temps tellement il est prenant, tant les mots de l'auteur nous transportent loin dans l'intime, loin dans le rêve de ceux qui ne vivent que pour partir et qui devront se confronter à la dure réalité qui fait qu'un rêve peut vite faire d'une vie un cauchemar. C'est un livre grave mais rempli de tendresse, un livre difficile qui nous prend aux tripes mais qui suscite l'empathie quand on imagine que les différents protagonistes qui nous sont contés ont une vie en partance quelque part... ou pas. Ce livre frôle de très près la réalité, que dis-je frôler. Même si Tahar Ben Jelloun le présente parfois dans un univers onirique on ne peut s'y tromper. J'aime décidément beaucoup cet auteur que j'ai vu il n'y a pas si longtemps dans une émission... revenir sur ses pas, revenir au pays conscient de sa réalité avec les mots pour le dire.

"Partir" de Tahar Ben Jelloun

"...Partir, oui, moi aussi j'ai envie de m'en aller, tiens je vais faire le voyage dans l'autre sens, je vais brûler le désert, je vais traverser le Sahara comme le vent, vite, rapide, invisible, je passerai entre les dunes, il n'y aura pas de traces, pas d'odeur, Moha passera par là et personne ne le verra, mais où vas-tu Moha ? Je vais en Afrique la terre de nos ancêtres, l'Afrique est immense, les gens ont le temps de regarder la vie même si la vie n'est pas généreuse avec eux, mais ils prennent le temps de faire des choses gratuites, l'Afrique maudite par le ciel, l'Afrique pillée par des Noirs en cravate, par des Blancs en cravate, par des singes en smoking, par des gens parfois même totalement invisibles, mais les Africains le savent, ils n'attendent pas qu'on leur explique ce qui se passe, je parle de l'Afrique parce que des gens là-bas ont marché des jours et des nuits pour arriver jusqu'ici, à Tanger, on leur a dit à Tanger c'est déjà l'Europe, vous sentez l'Europe, vous voyez l'Europe et ses lumières, vous touchez l'Europe des doigts, elle sent bon, elle vous attend, il suffit de traverser quatorze petits kilomètres et vous y êtes mieux encore..."

 

"...Partir, partir ! Partir n'importe comment, à n'importe quel prix, se noyer, flotter sur l'eau..."

 

"...Partir ! C'est tout ce que vous avez trouvé comme solution. Regardez la mer : elle est belle dans sa robe étincelante, avec ses parfums subtils, mais la mer vous avale puis vous rejette en morceau... je vous laisse, Malika m'attend."

.......................

T.B.J.

 

Commenter cet article

lizagrèce 19/10/2014 16:52

très beau texte ! Très bel auteur qui sait mieux que personne parler de son Afrique natale !

Colette 23/09/2014 18:13

Coucou Evelyne ! tu cours la campagne ou quoi ^^, j'espère juste que tout va bien pour toi ! de gros bisous !

Evelyne 30/09/2014 16:45

Oui oui Colette tout va bien ! Ou pas pire rire !!!

Marielle 18/09/2014 11:38

Partir est mon mot préféré avec voyage, bien sur ce n'est pas le thème du livre. Je pense souvent à ces pauvres êtres qui viennent de loin au péril de leur vie chercher en core plus de misère et de mépris qu'ils en ont dans leur pays.
Je t'embrasse Evelyne

arlette 17/09/2014 01:58

c'est une belle plume , peut etre pas le genre de livre qui me passionnerai , plus je vieillis plus je vais vers du léger...
bises et belle journée

Colette 16/09/2014 22:02

Je n'ai pas lu ce livre mais j'aime la manière dont tu en parles et l'extrait que tu cites est fort .....Partir à tout prix pour trouver le meilleur, c'est un rêve qui peut devenir réalité mais malheureusement ce peut être aussi un rêve qui se brise avant même de devenir réalité ....l'actualité nous le prouve tous les jours.....suis pas très claire dans mes propos ce soir ^^
De gros bisous Evelyne !

Evelyne 16/09/2014 22:57

Si tu es très claire car c'est ce dont parle ce livre. C'est un livre très fort sur le plan émotionnel et humain mais l'auteur manie tellement bien les mots... je t'embrasse affectueusement avant d'aller faire dodo, c'est ma réalité instantanée et les rêves encore une énigme ^^ Bonne nuit Colette :)

bea 16/09/2014 17:20

Je ne connais pas ce livre mais je le note pour une prochaine lecture. Belle soirée, bises.

Evelyne 16/09/2014 18:19

Belle soirée pour toi aussi Béa, j'aime beaucoup cet auteur ! J'ai emprunté le livre à la bibliothèque. Des bisous :)

Laurence 16/09/2014 16:29

Partir pour espérer vivre. Les illusions sont grandes mais la réalité se transforme en échec. J'imagine bien ce livre même - si je ne l'ai pas lu. C'est un rêve pour beaucoup d'africains de se projeter dans une vie meilleure. Nous, occidentaux, on a du mal de se dire que l'on puisse risquer sa vie pour se retrouver sans papier dans une cité avec le ventre plein mais pour eux c'est presque du luxe.Un retour n'est possible qu'avec la réussite.
Je te souhaite une bonne journée. Amandine a eu encore un épisode difficile pour un autre problème. Elle se remet doucement. Bisous

Laurence 16/09/2014 16:52

Merci Evelyne, pas facile pour une maman... Gros bisous

Evelyne 16/09/2014 16:46

C'est exactement cela Laurence !!! Et comme tu le dis un retour serein n'est possible qu'avec la réussite. J'espère qu'Amandine va se remettre, décidément... tu sais il y a des âges comme cela (je ne parle pas le l'accident) et puis tout rentre dans l'ordre. Bon courage pour elle et pour toi car en tant que maman c'est difficile, je compatis et je t'embrasse fort fort tout comme les filles.

Rose63 16/09/2014 15:02

Partir
C'est aussi revenir et retrouver ce que l'on a laissé :) dans la vraie vie
Je n'ai pas lu ce livre mais et toi ?
@ Bientôt

Evelyne 16/09/2014 15:24

Oui pour nous c'est ça mais dans le livre c'est "se sauver"... en espérant pouvoir revenir ! Bises Rose, à bientôt :)